Pestigrain, élevé aux bons pesticides

Illustration originale de Alex Formika– Tous droits réservés

Face aux « dangers naturels », l’humain a fait preuve d’une ingéniosité surnaturelle. C’était sa seule chance de survie face à des animaux mieux dotés que lui ou face à des phénomènes naturels d’une puissance fulgurante. Notre homo habilis a fini par oublier qu’il n’était qu’un maillon de l’écosystème. Il s’est inventé un système de pensée qui le rend supérieur et qui le place au centre d’un univers mis tout entier à son service. Une erreur historico-religieuse qu’on doit attribuer, soit à la vanité, soit à un strabisme convergent.

L’humain a en même temps des missions de la plus haute importance à accomplir : s’enrichir le plus possible en un minimum de temps, repousser les limites de la science pour tout maîtriser dans les moindres détails et se créer une bulle magique, chic et entraînante à l’abri de tous les dangers réels ou imaginés.

La nature dans tout ça ? Pas de panique : il parait que quand on chasse le naturel, il revient au galop ! Certes, une fois qu’on a flingué la biodiversité et rendu les sols stériles, le naturel rame un peu pour revenir au galop. Quoi de plus prévisible avec 7 milliards de parasites avides, égocentriques et court-termistes ? Mais, comme tous les parasites, l’humain peut générer des déséquilibres dont il risque… oh c’est trop pas de chance… d’être la victime collatérale.

A défaut de trouver un reste de « naturel » dans une boîte de petits pois, on pourrait au moins rechercher un poil d’équilibre. L’homo sapiens numericus du XXIe siècle a du souci à se faire s’il dérègle le grand mécanisme qui le maintient sur son fil. L’équilibriste tombera… mais la planète, elle, s’en remettra.

 Le site du livre « C’était mieux demain »

Publicités

Une réflexion sur “Pestigrain, élevé aux bons pesticides

  1. Erick dit :

    J’ai entendu dire que la marque allait bientôt lancer la gamme « Nucléograin », fabriquée parait-il au Japon ? Quand peut-on espérer les voir enfin arriver dans nos supermarchés ? J’ai hâte de manger des petits pois de 50 cm de diamètre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s