Rachroniser (v.tr.)

Le lundi, vous avez hâte d’être samedi, mais à chacun de vos anniversaires, vous freinez des quatre fers et vous avez la chair de poule en pensant qu’une année encore vous a échappé : vous n’êtes pas à un paradoxe près. Si vous essayez vainement de retenir le temps qui passe, vous rachronisez. Vous dépensez des petites fortunes en crème anti-rides pour essayer d’avoir des fesses de bébé à la place des joues : vous rachronisez. Vous avez acheté 4 DVD pour faire les abdos fessiers comme il faut et aussi des exercices improbables pour éviter que le dessous des bras pendouille : vous rachronisez. Vous êtes passé à la couleur (pas pour la télé, pour vos cheveux) et vous truffez vos menus d’antioxydants : vous rachronisez. Vous avez fait une liste de tout ce que vous voulez avoir fait avant de quitter cette terre… et vous en casez une par semaine : vous rachronisez. Vous rachronisez tellement bien inconsciemment que vous êtes obligé de réfléchir lorsqu’on vous demande votre âge. Vous avez dû arrêter le chrono à un âge supposé idéal. Effectivement, en terme de concordance des temps, les rachronisateurs que nous sommes ont toujours un temps de retard puisque le temps passera toujours trop vite à leur goût. On a beau nous dire que rien ne sert de rachroniser, qu’il faut savourer chaque plaisir à point… la mélancolie rachroniste nous rattrape à chaque instant. On rachronise si bien qu’on finit par détester le présent qui n’est que du futur en train de devenir du passé. Si au moins on savait à quelle heure est le tomber de rideau de notre brève existence, on pourrait s’organiser, mais aucune avancée scientifique n’a été réalisée dans ce domaine précis. En rachronisant, on rame pour rien puisque rien ne se rattrape aussi difficilement que le temps. Raaaaaah… si tel est notre destin, rachronisons encore un peu avant de… radoter.

Publicités

6 réflexions sur “Rachroniser (v.tr.)

  1. Erick dit :

    Aïe, Aïe, Aïe… Mais ça m’arrive de rachroniser, c’est grave docteur ?

  2. Phil2fer dit :

    Dis-donc Hemmapil, depuis le temps que je dépense des petites fortunes en crème pour les fesses de bébé, j’ai pris des rides. Est-ce que je déchronise ?

    • Dis donc Phil2fer, je ne suis pas sûre de comprendre : la crème pour les fesses de bébé, tu l’as mets où ?;-) Déchroniser, reviendrait donc à vouloir accélérer le temps qui passe. C’est l’antonyme, je l’accepte ! Mais, franchement, il n’y a que les collégiens qui ont avoir envie de faire ça…?

  3. Clod dit :

    Bonjour Docteur, pour ma part j’ai l’impression de déchroniser… et ça me fait peur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.