Le blues spatio-temporel

SONDAGEVous êtes plutôt crinoline ou langage vénusien ? Argghh… vous ne vous êtes peut-être pas encore posé la question. Imaginez qu’on vous demande, pour une étude, si vous préféreriez prendre un aller simple pour le passé ou un visa pour le futur… C’est ce qui est arrivé aux victimes consentantes de ce sondage qui m’a tout de suite laissée perplexe. Vous avez sûrement relevé qu’une majorité de l’échantillon retenu se décide pour une fuite dans le passé. Pratique : cela corrobore la thèse selon laquelle le français moyen de 2013 a peur de l’avenir et ne trouve aucune raison de se réjouir pour ses pauvres enfants, en l’absence de leader charismatique qui ouvre la voie vers un futur radieux. Bon, l’écart entre les deux camps n’est pas non plus abyssal, mon cher Tugdual.  L’intérêt d’une telle question est sans doute ailleurs… Lire la suite

Publicités

Sephorisme, n. masc.

sephora-bombassitude

Connaissez-vous le verbe « cosmétiquer » ? Je viens de le découvrir dans le dictionnaire. C’est un verbe du 1er groupe dont la définition est : « enduire d’une préparation cosmétique ». Cosmétique, quant à lui, vient du grec « kosmos ». On se calme : cela n’a rien à voir avec la fantaisie cosmologique des frères Bogdanoff, puisque ce mot veut tout simplement dire « ornement ». Pas de doute, nous sommes bien dans le domaine des apparences, qui doivent être, comme chacun le sait, soit dépassées, soit au moins sauvées.  En terme de « tape dans l’œil » cosmétique, Sephora a bien compris que l’écueil éternel des publicités pour les produits de beauté, c’est justement l’effet « inaperçu » : comme toutes les marques utilisent les mêmes images lisses, les mêmes codes et les mêmes promesses, cela devient fort compliqué de sortir du lot.  Qu’à cela ne tienne, grâce à Sephora, on casse les codes… Lire la suite

La carte des passages littéraires

www.cartographie-litteraire.netSi vous voulez rajouter des mots sur ce que vous voyez au fil de vos balades* touristiques, il n’y a pas que l’audioguide. Il y a aussi la Littérature. Une librairie strasbourgeoise a mis sur pied (oui, logique pour une balade*) un site web collaboratif qui consiste à cartographier les passages d’œuvres de grands écrivains du domaine public : cartographie-litteraire.net Vous cliquez sur la carte interactive et vous découvrez le texte en lien avec le lieu. Une visite entre les lignes qui relie le patrimoine littéraire et les outils magiques du présent, ça se met en signet !

 *Juste un détail, cela m’afflige quand je vois écrit quelque part que « Machin se ballade en Egypte ». Soyons clairs et je ne le redirai pas : on se balade au bras de son Romeo et on chante une ballade sous le balcon de la Juliette !

 

Je clignote, tu clignotes, nous CLIGNOTHON !

clignotant oubliéChers concitoyens (quel drôle de mot tout de même…), les pouvoirs publics réfléchissent sérieusement à l’organisation d’un immense CLIGNOTHON. Un grand élan de générosité national permettrait en effet de soutenir la recherche scientifique pour trouver une méthode thérapeutique efficace contre l’anticlignotose. Expliquons-nous rapidement sur cette affection… Lire la suite

Meurtre au volant

« C’est quand même scandaleux qu’un chauffard meurtrier puisse être libéré pour bonne conduite. »

Grégoire Lacroix

Cette citation est un « euphorisme » tiré d’un recueil de l’auteur précité : « Les Nouveaux Euphorismes de Grégoire » (Ed. Max Milo). Si vous ne connaissez pas encore… courez vite chez votre libraire préféré et lisez-en un chaque soir avant de tutoyer Morphée. Vous vous endormirez avec le sourire aux lèvres.Grégoire Lacroix Euphorismes