« Orthotweet, tu l’écris comment ? »

orthotweet couvDes instituteurs défricheurs tentent des expériences pédagogiques en utilisant Twitter avec leurs élèves (si, si) et des e-crivains se lancent dans la twittérature en 140 caractères (oui, c’est ce qu’on peut appeler du format ultra-court). On peut donc dire que le réseau social qui gazouille tente une percée au pays des lettres. Sandrine Campèse, jeune journaliste et blogueuse au service de la langue de Voltaire, vient nous le prouver avec son opuscule récemment paru aux Editions de l’Opportun et intitulé « ORTHOTWEET 140 signes pour ne plus faire de fautes d’orthographe ». Grands-parents exaspérés sur le point d’assommer ces chères têtes blondes avec un Bled, parents englués dans l’accord du COD avec l’auxiliaire avoir, dirigeants médusés par les perles contenues dans les courriels de vos collaborateurs, reprenez espoir… Lire la suite

Chez nous, c’est les mots.

photo

Je n’ai pas assez de mots pour vous demander de me pardonner pour ce piètre cliché, volé dans la pénombre de 22 h 46…

L’ « atelier de curiosités » auquel j’ai participé mardi dernier était un authentique atelier de jeux littéraires. Une première mais déjà un must qui a affiché complet. Où ça ? Au « Rêve de l’Escalier », un antre rempli de bouquins d’occasion et garanti sans ascenseur, situé au 14-16 rue Cauchoise à Rouen, tout près de la Place du Vieux-Marché. Un incontournable des bibliophiles incurables. Les protagonistes organisateurs ? Monsieur Rêve, le bouquiniste des lieux et son complice Jeremy Dupuis ainsi que l’épatante Dorothée Piatek, auteure en littérature jeunesse. Assis autour d’une longue table enchâssée au milieu des livres, nous voici réunis comme pour un banquet du verbe. Que va-t-il se passer ?

Lire la suite