Combien pèsent vos vacances ?

vacances ryan airA l’heure où je vous parle, je m’adresse par la force des choses à trois types de personnes bien distincts : les bronzés qui ont rangé les valises avec quelques grains de sable encore à l’intérieur et qui doivent maintenant veiller à entretenir leur hâle tout en travaillant, les veinards qui me lisent peut-être sur la terrasse de leur lieu de villégiature avant de se remettre de la crème… et les visages pâles qui font la check-list de tout ce qu’il ne faut pas oublier en vue du futur grand départ. Il parait que les vacances constituent une sorte de paroxysme hédoniste pour les classes laborieuses que nous sommes. Il y aurait beaucoup à dire sur ce non-sens qui consiste à perdre sa vie à la gagner, tout en fantasmant sur les 5 semaines de liberté conditionnelle qui nous sont accordées une fois l’an. J’aimerais d’ailleurs vous encourager à soigner encore plus la réussite de vos week-ends pour la simple et bonne raison qu’il y en a 52 dans une année et qu’ils reviennent beaucoup plus souvent. Si vous détestez votre job, j’aimerais même vous inciter à mettre plus d’énergie à en changer… comparée à celle que vous gaspillez en vous languissant de ces vacances qui ne représentent qu’une toute petite partie de l’année. Et pendant que j’y suis… puisque nous passons le tiers de notre vie à dormir, n’oubliez pas de bien choisir votre nouveau matelas ! Considérer les choses qui composent notre existence en fonction du temps qu’elles nous prennent peut nous donner l’occasion de voir les priorités sous un autre angle.

J’ai fait récemment une autre expérience quantitative qui m’a donné à penser… J’ai réservé un vol sur Ryan Air ! Les tarifs sont légers. Les bagages doivent l’être aussi… Un bagage-cabine de 10 kg maxi par personne et une valise en soute de 20 kg maxi pour 3 (le supplément tarifaire pour un poids supérieur ou des valises supplémentaires s’avère en effet assez dissuasif quand vous avez fait un choix low cost). Et que ces dames ne s’imaginent pas qu’elles vont pouvoir faire passer en douce leur sac de fille rempli jusqu’à l’anse… Non ! Il devra être glissé dans le bagage-cabine ou bien le remplacer ! A ce petit jeu, les voyageurs qui doivent prévoir moufles et pulls pour des régions septentrionales sont bien sûr un peu désavantagés… Côté pratique, vous devez donc être équipé de bagages-cabines aux bonnes dimensions (50x44x20 cm… à vérifier avec un mètre de couturière) et d’un pèse-personne, indispensable pour surveiller de près le poids de tout ce petit monde de contenants bien sympathiques. Vous vous lancez… et force est de constater qu’il arrive un moment où vous devez faire des choix cornéliens, des choix de vie, des choix qui vont engager la réussite ou non de votre voyage. Un troisième livre ou l’huile pour le corps ? Deux paires de tongs ou une polaire au cas où ? 4 tee-shirts de plus ou un tube de lessive à la main ? Mettrez-vous vraiment cette robe le soir pour siroter des mojitos ? Que faut-il enlever dans la trousse de premier secours ? Les personnalités se dévoilent rapidement. Les anxieux qui pensent à tout se prennent le bec avec les désinvoltes qui achèteront leur brosse à dents sur place. Vous êtes là à peser le pour et le contre, à retirer ce débardeur du meilleur effet, mais qui ressemblera à un chiffon après 2 000 kilomètres plié en 8, à maudire l’augmentation du kérosène, etc., etc. et c’est alors que vous avez un nouveau flash de lucidité. Il faut bien sûr garder un peu de marge si vous souhaitez rapporter un masque traditionnel pour la collec’ de Juju, 5 paréos pour vos sœurs et trois kilos de figues pour… tout le monde. Car bien entendu, c’est sur le chemin du retour qu’ils vous attendent en embuscade, avec un air narquois, le doigt pointé vers l’afficheur de la balance du comptoir d’enregistrement ! Vos deux kilos de trop échoués sur les hanches après avoir mitonné dans le transat passeront inaperçus… mais pas les souvenirs choisis avec les yeux émerveillés du pigeon voyageur.

Alors ? Voyagerez-vous léger ou bien entouré ? Paierez-vous la surtaxe pour le bonheur de l’Avoir ? Heureusement, les souvenirs et les photos ne pèsent rien. Entre l’insoutenable légèreté de l’Être ou le poids de l’Avoir, il faut choisir… même sur Ryan Air.

Publicités

4 réflexions sur “Combien pèsent vos vacances ?

  1. Erick dit :

    Oui, avec Ryan Air, faut pas avoir envie de jouer à la pétanque en vacances. Sinon, question surpoids, bonjour les boules !

  2. Bernard dit :

    Trop bon ! Tu t ai fait piéger au retour ?

    • Que nenni… mais bizarrement, la valise était plus lourde qu’à l’aller alors qu’elle était moins remplie du fait d’une répartition différente entre les différents bagages. La pesée du retour est en tout cas pleine de surprises, car on a rarement un pèse-personne à l’hôtel ou dans une location… Les plus malveillants des voyageurs pourront aussi s’interroger sur la façon dont sont calibrées les balances du comptoir d’enregistrement étant donné que des surtaxes juteuses sont en jeu… mais nous n’en sommes pas à ce point-là de la parano, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s