Le Bouton DARTY : une crise d’acné technologique ?

Une femme est experte en bouton, c'est bien connu...

Une femme est experte en bouton, c’est bien connu…

Il faut savoir tirer la sonnette d’alarme… et pas seulement dans les trains. C’est le mot d’ordre que DARTY veut remettre au goût du jour avec son Bouton. Une question sur le drôle de bruit que fait votre four à pyrolyse avant l’explosion ? Une envie de crise de nerfs, accroupi près de votre aspirateur souffreteux ? Une interrogation honteuse face à votre tablette maléfique ? Appuyez sur le Bouton qui a été préalablement installé dans votre logis, raccordé 24 h/24 en wi-fi à la plateforme Darty. Un conseiller vous rappellera aussitôt… sur votre téléphone (on n’est pas dans un ascenseur en panne non plus). Oui, c’est encore plus moderne qu’un numéro vert à composer avec tout plein de chiffres : même un chimpanzé attardé pourrait le faire. On imagine la déco chez vous si toutes les marques se mettaient à créer leur bouton SAV en wi-fi… Lire la suite

Le distributeur de livre-surprise

sérendipité - livre-surprise

Photo fastcoexist.com

À Toronto, une librairie a installé un drôle de distributeur : contre 2 dollars, BIBLIO-MAT vous délivre un livre-surprise. Pas un truc immonde en plastoc dans un œuf en chocolat, non un livre en vulgaire papier. La librairie en question fait parler d’elle avec cette machine improbable au look carrément vintage. Elle en profite aussi de cette façon pour écouler des livres d’occasion ou d’arrière-étagère qui ont plus de mal à trouver preneur que les best-sellers, même chez les rats de bibliothèques. Moi, j’aime beaucoup cette idée, parce qu’elle réintroduit dans la jungle prévisible de la personnalisation une notion totalement aléatoire de sérendipité. Mettre 2 euros comme on joue au casino intellectuel et faire une découverte… qui n’est en rien adaptée à mon profil Facebook ou mes dernières recherches Google dans les 3 semaines précédentes. L’anti-profilage couplé au hasard total de la rencontre fortuite. Le sel de l’aventure moléculaire dans un monde de coïncidences. Une sauvagerie quantique qui a échappé à la matrice. Pic nic douille, vive la lecture imprévisible qui fait la nique à tous les « Vous aimerez peut-être… » Quel frisson !

>> pour en savoir plus assurément sur cette machine (dans la langue de Shakespeare)

>>pour potasser un brin sur la sérendipité avec Sylvie Catellin

Ni vu, ni connu…

On surveille la grande porte et ça passe par une petite fenêtre.

On surveille la grande porte… et ça se faufile par une petite fenêtre.

L’été indien a fait tomber à l’eau votre envie d’hiberner dans une yourte. Vous avez donc sûrement entendu parler des étudiants de Hong-Kong qui manifestent pour réclamer de vraies élections démocratiques… avec des candidats qui ne seraient pas forcément choisis par le pouvoir en place. Nous autres, enfants gâtés de la démocratie post-Lumières, nous leur envoyons des bonnes ondes, pour nous rejoindre dans le camp des peuples libres à disposer d’eux-mêmes. En même temps, on devrait en profiter pour se souvenir que la démocratie, c’est comme l’amour, on n’a peut-être jamais fini de veiller à ce que ça dure. Je vous dis ça parce que je viens de finir une lecture très dérangeante… Lire la suite