NWX Summer Festival 2016 : un web d’avance ?

NWXSF16 Rouen digitalUn ancien entrepôt à Rouen, transformé en salle de concerts dédiée aux musiques actuelles : voilà l’endroit post-industriel idéal pour interroger la digitalisation du monde pendant 4 jours de conférences, d’ateliers, de hackathon… et de DJ sets. Comme le 106 (oui, c’est le nom du lieu) est en bord de Seine, les parisiens pourraient même venir en péniche ou en hors-bord. Le Summer Festival des NWX (pour Normandie Web Xperts) , c’est un peu le mojito des neurones avant la trêve estivale : 1/3 convivialité de l’organisation, 1/3 fraîcheur des idées, 1/3 acidité pour dézinguer les poncifs. Une façon de ne pas se prendre au sérieux quand on a les doigts dans la fibre. Imaginez qu’on soit en train de vivre une époque de basculement comparable à la Renaissance, où le numérique fait bouger les lignes en créant autant de tensions que d’émerveillement, il ne faudrait pas passer à côté en restant techno-naïf tendance œillère 2.0. Donc, en fait, comme me le rappelait son président Thierry Samper, l’idée du NWX Summer Festival, c’est de faire « un pas de côté » avec des chercheurs, des entrepreneurs, des philosophes, des entrepreneurs, des sociologues etc. pour bousculer les certitudes et interroger les consciences.Thierry Samper NWXSF16

Pour la deuxième année consécutive, je voulais en être… et je n’ai pas été déçue de la journée que j’ai pu voler au flux professionnel. Impossible ici de transmettre la substantifique moelle des 11 interventions de la journée. Voilà ce qui a le plus retenu mon e-attention personnelle… Lire la suite « NWX Summer Festival 2016 : un web d’avance ? »

Le voyage dans l’escalier

atelier de curiosités le rêve de l'escalierVotre pouvoir d’achat est en Berne ? Vous avez perdu votre passeport à Vesoul ? Vous ne prenez plus l’avion depuis les accords de Kyoto ? Il reste le voyage immobile dans une coque de noix remplie de livres… C’est en tout cas ce que nous avons expérimenté avec succès ce mardi 22 octobre 2013, lors d’un nouvel «Atelier de Curiosités » à la bouquinerie « Le Rêve de l’Escalier », sise 14 rue Cauchoise à Rouen, non loin du bûcher (pas celui des vanités mais celui de Jeanne, soyons clairs). Pour nous guider dans nos jeux littéraires, le maître des lieux et l’auteure-animatrice Dorothée Piatek avaient invité Antonia Neyrins. Cette artiste globe-trotteuse consigne souvenirs, impressions et sensations dans des carnets de voyage dont elle avait apporté quelques fabuleux spécimens. Antonia Neyrins en publie certains et transmet son savoir-faire lors de stages de « carnets de voyage » très recherchés… Les jeux littéraires de cette soirée tournaient donc autour du défi suivant : faire un tour en francophonie, mais hors de nos frontières pour trouver la signification de mots ou d’expressions… souvent hermétiques aux métropolitains. « Avoir les baguettes en l’air », « camembérer », « avoir de l’eau dans sa cave », compter sa « dringuelle »… autant d’expressions du Cameroun, de Belgique ou d’ailleurs qui nous ont inspiré autant de fous rires que d’interprétations loufoques… avant de découvrir leur vraies significations.

Merci encore aux instigateurs de ces « word-parties », merci au tirage au sort qui m’a permis de dire « j’en étais », merci à Antonia venue nous rendre visite entre deux voyages, merci aux fées des papilles qui nous avaient concocté des canapés, mignardises et verrines de haute volée pour alimenter notre cerveau, merci la vie…

 Rebonds :

•le billet sur le précédent atelier avec Christian Clères, scénariste

•La page Facebook de la bouquinerie « Le Rêve de l’Escalier »  qui comme cela ne vous avait pas échappé est également une nouvelle de Dino Buzatti.

•Le blog d’Antonia Neyrins, pour découvrir ses livres, son travail et son agenda de stages

•le site de l’auteur-jeunesse Dorothée Piatek, la grande fée de l’atelier

Mon cheveu brille lorsqu’il est content.

cheveux d'@HemmapilJ’ai promis à ma fée-coiffeuse un texte spécial, entièrement dédié à son talent. Comme ça, parce que c’est elle, parce que c’est moi. Ce sera son cadeau de Noël. Vous en avez la primeur.

«Dites-moi comment on s’occupe de vos cheveux et je vous dirai qui vous êtes… Si vous vous attachez à la fée de ces lieux, c’est que vous avez connu bien des mésaventures dans des mains peu scrupuleuses… Lire la suite « Mon cheveu brille lorsqu’il est content. »