Mettez sur silencieux… ou sur haut-parleur.

mobile silenceSi vous avez pris le train récemment, vous avez encore entendu cette annonce qui vous intime d’utiliser votre portable depuis les plateformes. Sourire amusé de votre blogueuse, car si tout le monde s’invitait sur les fameuses plateformes de 2 m sur 1,50 m, on aurait entre chaque wagon une boîte de sardines en pleine conversation, rendant la circulation entre wagons ou l’accès aux toilettes impossibles. Le « portable » ne désignant pas uniquement un mobile et le « mobile » ne servant pas qu’à téléphoner…vous voilà, madame SNCF, prise, de surcroît, en flagrant délit d’anachronisme… Derrière cette annonce censée faire vibrer votre goût pour le savoir-vivre, il y a aussi quelque chose qui m’a longtemps intriguée… Oui, monsieur le chef de bord qui récite la petite phrase dans le haut-parleur avec entrain, en quoi une conversation au téléphone peut-elle plus me gêner que celle des quatre mamies surexcitées qui ont réservé le « carré » juste devant moi ? Hein, on fait moins la fière… Pour protéger la quiétude des voyageurs, avez-vous ouvert des wagons-cages spéciaux insonorisés pour les classes de CE2 en goguette avec leurs institutrices aussi dépassées que résignées ? Non… même pas. Pourquoi vous en prendre alors plus particulièrement aux appels téléphoniques ? Votre annonce est sûrement restée ancrée en 1999, à l’époque où les prothèses numériques n’avaient pas envahi à ce point le paysage… et où les jaloux s’offusquaient autant de l’utilisation de cet outil barbare que du fait… qu’ils n’en possédaient pas encore, eux. Mais n’en restons pas là : il y a une raison à l’agacement du voyageur qui entend son voisin parler au téléphone… avec une voix qui n’est pas plus forte que celle des deux tourtereaux de derrière. Une revue scientifique anglaise a publié récemment une hypothèse intéressante… Lire la suite « Mettez sur silencieux… ou sur haut-parleur. »

Publicités