La revanche de l’infusion est pour bientôt

infusion Eléphant, tisane, inventer l'eau chaudeEau chaude, tisane, infusion ou pisse-mémé… la boisson aux plantes enchante l’hiver de ceux qui ne boivent pas que du café. Tilleul pour les stressés, romarin-girofle-cannelle pour les soucieux de leur système immunitaire… : il y en a pour tous les goûts et tous les bibis. Ceux qui font un rictus de dédain devant ces breuvages de mauviettes feraient bien de s’entraîner et de planter des herbes sur leur balcon, car des chercheurs britanniques se font bien du souci pour les caféiers d’ici 2080, essentiellement à cause du dérèglement climatique. D’ici là, George Clooney et ses capsules nous auront sans doute quittés… et les derniers grains torréfiés se dealeront Place Vendôme. Sortez les mugs et les bouilloires. Ça va chauffer.

Pour le café, vous pouvez en savoir plus pour mieux vous préparer, mais de toute façon, je vois bien que vous vous en moquez comme de votre première touillette en plastique. En effet, en 2080, vous serez, au choix et en fonction de l’avancée de la civilisation : cryogénisés, transplantés sur un disque dur, répandus dans la mousse du jardin du souvenir ou recyclés en protéines digestibles accompagnées de poudre d’insectes. Bref, face à la disparition ou au moins la raréfaction du café dans sa version « caviar », vous êtes peut-être en mode « après moi, le déluge ». Pire, vous nous la jouez, « M’en fiche : je ne bois que du chocolat chaud… » sans mesurer combien votre fière assurance est peut-être vaine. Je vous propose plutôt de faire d’un déboire général une nouvelle force collective : ce bouleversement à venir sur le zinc représente peut-être l’opportunité de « réinventer l’eau chaude ».

Le bar à tisanes, ça vous gagne.

Imaginez un peu que les herboristeries deviennent des herbal-shops aussi à la mode que les cafés d’une multinationale championne de l’ « optimisation fiscale »… Vous seriez là avec le dernier smartphone à la mode en train de dicter votre mix de rêve au serveur : « Aujourd’hui Mike, je vais prendre Violette-citron-lavande-pensée sauvage. Pas plus de 7 mn l’infusion, hein ? » . Ce serait d’un chic. Le tout cultivé bio à moins de 150 km, of course. Aujourd’hui, vous hésitez sur la couleur d’une capsule ou vous discutez Blue Mountain de Jamaïque ou Moka d’Éthiopie avec le torréfacteur du coin. Demain, votre palette des saveurs végétales sera décuplée et vous aurez votre grand cru de pisse-mémé sur mesure pour chaque moment de la journée.

Mais qui c’est qui a chauffé l’eau le premier ?

Alors qu’on est là, bien installés en train de refaire le monde qui boit la tasse, une question reste en suspens : qui l’a inventée en tout premier cette eau chaude ??? On pourrait se dire que c’est encore un coup des Romains avec leurs thermes et leurs canalisations révolutionnaires. Figurez-vous que des archéologues remontent bien plus loin. L’homme de Neandertal, ce génie disparu, creusait des cuvettes près des foyers (pas les foyers fiscaux, les foyers à braise). Une fois celles-ci remplies d’eau, il n’avait plus qu’à y jeter des pierres chaudes pour brancher la bouilloire. Respect. Je vous laisse en tout cas infuser tout cela près du feu. Ça n’a l’air de rien, mais la civilisation ne tient parfois qu’à un mug.

 

Publicités

2 réflexions sur “La revanche de l’infusion est pour bientôt

    1. Nom d’un caribou, je ne suis pas sûre pour les caféiers. Si le Gulf Stream se fait la malle, le climat océanique pourrait partir avec lui et on se retrouverait avec une ambiance proche du Québec… la Normandie se trouvant à la même latitude ;-))

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.