Il faut de l’expérience pour repartir de zéro

Voici l'affiche Grimbergen pour sa bière sans alcool avec le slogan "Il faut de l'expérience pour repartir de zéro"... Mais nous arrive-t-il vraiment de repartir de zéro, nous les humains ?

Cela tombe plutôt bien : avec la bière sans alcool Grimbergen, vous êtes sûrs de garder 100 % de lucidité pour réfléchir sur cette curieuse promesse publicitaire. J’avoue qu’elle m’a interpellée. Faisant désormais partie des femmes « d’expérience », je me suis presque sentie concernée. Avant notre propre date limite de consommation et la mise en bière, il est toujours bon de se remettre en question pour tenter des choses nouvelles. C’est une nécessité absolue, car à la vitesse où s’enchaînent les tendances et les technologies qui remplacent les précédentes, les êtres humains ont vite fait d’être touchés également par l’obsolescence.

La jouvence et la sagesse enfin réunies 

Comment faire pour retarder le moment où nous serons dépassés ? Un coach pourra peut-être nous aider. Et bien sûr, pour voir si le courant passe, il est conseillé d’établir un premier contact avec cette personne. Par exemple, autour d’une bière à déguster avec modération. Mais, ne nous égarons pas dans la mousse épaisse de la pression. Dans l’attente d’un coach, voyons si on peut déjà débroussailler le chemin nous-mêmes.

Repartir de zéro en sachant déjà tout ce que l’on sait, c’est un sacré avantage. C’est un peu comme ce que veut nous signifier l’adage « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ».  En fait, le vieux rêve de l’humanité, c’est même de savoir comment agir exactement avant même de se lancer, un peu comme si on avait regardé la fin du film en douce. Les cartomanciennes, pythies et autres voyants en ont même fait leur fonds de commerce.

Repartir de zéro, est-ce vraiment partir de zéro ?

« Il faut de l’expérience pour repartir de zéro » tire aussi sa saveur de son paradoxe brassé avec amour par Grimbergen. Mais en fin de compte, avec l’expérience, on ne repart jamais tout à fait de zéro, tout comme on ne « refait » jamais vraiment sa vie. On ne repart pas de zéro, car on utilise toujours consciemment ou inconsciemment ce qu’on a appris. On jette des passerelles utiles entre le nouveau et l’ancien, entre les échecs passés et les possibilités à venir.  

La Grimbergen est une bière d’abbaye d’origine belge dont la production a été lancée à l’abbaye de Grimbergen au début du XVIIe siècle par les moines Prémontrés. Autant dire qu’au niveau patrimoine historique à mobiliser dans le cadre de la loi Évin, on peut compter sur de l’ancienneté.  L’objectif des marques bien implantées, c’est de continuer à dire qu’elles feront toujours mieux que les nouvelles. Mais, comme dans une recherche d’emploi, le nerf de la guerre, c’est surtout d’avoir bien conscience que l’expérience n’est pas un capital acquis une fois pour toutes, mais un jardin à entretenir en permanence avec l’arrivée de nouvelles pousses, de nouvelles graines et de nouvelles compétences.

Et si finalement, le secret de l’expérience bien utilisée, avant même de revenir au point zéro, c’était surtout de n’être jamais arrivé au bout façon « Je sais tout. Point final » ?

REBONDS

Pourquoi recruter des seniors en période de crise ?

5 idées reçues sur l’emploi de seniors ?

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.