L’injonction d’assurer

la sérénité c'est votre victoireDepuis un moment déjà, nous savons que nos grands sportifs ne mangent pas que des épinards au petit-déjeuner. En plus des drôles de piqûres administrées à certains à l’insu de leur plein gré, ils sont boostés par leur coach au niveau du mental. Contre la peur de gagner ou le genou flageolant, les athlètes visualisent et positivent avec l’aide de gourous de la gnac*. Leur plus grande difficulté, c’est justement d’arriver à combiner habilement combativité et zen attitude… Alors cette affiche qui les représente en pleine gloire m’a tout de suite laissé un goût de paradoxe. Si vous avez déjà éprouvé de la sérénité en piquant un somme sous un arbre ou en caressant un chat qui ronronne, vous n’avez sans doute pas ressenti exactement ce qu’on pourrait appeler la bouffée enivrante de la victoire. La véritable sérénité qui touche à la plénitude n’est-elle pas justement au-delà de l’idée même de victoire ? Lire la suite

Publicités

On a la mémoire qui flanche…

mémoire souvenirJ’ai un grand ami, rencontré au collège. En dehors de ses qualités, en dehors de « parce que c’était lui, parce que c’était moi », c’est une chance d’avoir un ami comme lui : il a une mémoire fantastique. Lorsqu’il me dit quelque chose du style « Tu te souviens de Machin qui avait une mère dans les services secrets… », je lâche parfois un « oui… » un peu évasif, alors que vraiment, j’ai du mal à retrouver la fiche. C’est un problème d’avoir une mémoire de poisson rouge, mais heureusement, il est là pour se rappeler de tout un tas de détails et anecdotes, avec les dates et les lieux. Alors que ce soit lui qui me parle de ce drôle d’article de Pierre Barthélémy sur l’implantation de souvenirs, c’est assez troublant. De quoi parle l’article de ce journaliste scientifique qui tient le blog passionnant « Passeur de sciences » sur la plateforme du quotidien Le Monde ? Eh bien, il raconte comment une équipe de chercheurs néerlandais a réussi à créer de faux souvenirs chez des soldats revenus d’Afghanistan…  Lire la suite

Enchaînez-les à un clavier.

écriture contre clavierC’est un petit article qui démarre en page 17 du N°69 (mai 2013) de Philosophie Magazine, mais c’est comme tout ce qu’on trouve dans ce magazine : de la sacrée matière à penser. Une drôle de nouvelle comme ça, c’est peut-être ce qu’on appelle désormais un « signal faible » : un de ces faits mineurs qui peuvent s’avérer être des graines de futur. Faible peut-être, mais voilà que la consternation ne me quitte plus. Figurez-vous que l’enseignement de l’écriture cursive ne sera plus obligatoire à la rentrée 2014 dans les écoles élémentaires de 45 états américains... Lire la suite